RÉUNION DE SECTION DÉCEMBRE 2015

Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 16 décembre 2015 


1. Point du Service économique

Le gouvernement est toujours confronté à des difficultés dans sa volonté de réformer le marché du travail et se trouve face à une situation de blocage. Il doit par ailleurs faire face à des réactions négatives des acteurs économiques à la suite des décisions prises lors de la COP21.
Il est par ailleurs à noter des changements de portefeuilles en janvier pour le MOTIE et le Ministère des finances au mois de janvier 2016.
Pour ce qui est des évènements et visites, il est prévu :

  • la venue de Patrick Kanner, Ministre des sports, de la ville et de la jeunesse au mois de février ;
  • les visites de Fleur Pellerin et d’Emmanuel Macron au mois de mars dans le cadre du lancement de la partie France de l’année croisée, et des évènements culturels et économiques qui en découlent ;
  • le lancement du Frentech hub à la fin du mois de mars, qui fait suite au lancement de Frenchtech Séoul le 10 décembre à l’Ambassade avec la volonté de mettre en place un système d’échanges de 5 start-ups coréennes et françaises ;
  • l’organisation d’un évènement Fintech à la fin du mois de mai à l’occasion d’un séminaire soutenu par la Banque de France et la participation des régulateurs.


Pour ce qui est des travaux en cours au sein du Service économique, une étude sur les chaebols sera diffusée en début d’année prochaine et une cartographie des implantations des entreprises françaises en Corée sera envoyée aux membres de la Section pour validation.


2. Tour de table

Optique

Le trou d’air dans la consommation de produits d’optique au mois de novembre a été inattendu et il est par ailleurs à signaler que plusieurs acteurs du secteur viennent de faire l’objet d’un contrôle fiscal et douanier sur la question des prix de transfert

Construction navale

Les entreprises du secteur sont confrontées à un certain nombre de difficultés, en particulier DSME qui accumule les pertes, se fait refinancer par la KDB et liquide ses actifs. De nombreuses incertitudes se posent pour les prochains mois avec une probable réorganisation de la filière. Technip a, pour sa part, de nombreux projets en cours qui vont durer plus longtemps que prévu et notamment des propositions intéressantes pour des activités pérennes pour les prochaines années avec plusieurs FLNG qui seront construits en Corée. Pour autant, le prix du baril continue de chuter, ce qui a pour conséquence des difficultés de prise de commandes pour l’année 2016.

EPC

Pour Vallourec, la situation est complexe du fait de la très forte dépendance au pétrole. La partie d’activités liée à la production d’électricité se porte bien en Asie et notamment en Corée et au Japon. L’activité devrait être soutenue en 2016 avec un partenariat intéressant avec Doosan et un carnet de commandes bien rempli. L’activité liée au pétrole affiche cependant un recul de 30% et les clients demandent des reports de paiement, ce qui laisse penser que les perspectives sont peu encourageantes pour 2016 et 2017.

Pétrochimie

Le secteur aval se porte bien, notamment en Europe et aux Etats-Unis. La nouvelle entité Hanwha Total va réaliser une année historique, grâce à la bonne tenue du marché coréen et au maintien de l’activité en Chine. Les marges restent à des niveaux satisfaisants en dépit des inquiétudes du ralentissement chinois.

Hôtellerie

Le secteur hôtelier a enregistré une forte chute de l’activité, de l’ordre de 15% sur l’ensemble de l’année. Le prix moyen de la chamber (ADR) est resté stable dans le luxe. 2016 s’annonce difficile pour l’hôtellerie et avec des changements de comportements des consommateurs dans la restauration et en particulier une tendance à réduire le nombre d’invités aux mariages. L’hôtellerie de moyenne gamme continue à se développer, ce qui pousse les prix à la baisse. 2016 s’annonce difficile avec des changements de comportements des consommateurs, en particulier une tendance à réduire le nombre d’invités aux mariages. L’hôtellerie de moyenne gamme continue à se développer, ce qui pousse les prix à la baisse. Pour ce qui est du projet d’integrated resort, il y a eu moins d’intérêt qu’anticipé en raison de la politique Chinoise en 2015 vis-à-vis de Macau. Le nombre de licences accordées est incertain car beaucoup de projets ne remplissent pas toutes les conditions.

Environnement

Un acteur du secteur a fait l’objet de son troisième audit fiscal pour l’année 2016. Le groupe Véolia est régulièrement cité pour le water hub à Daegu et a par ailleurs réussi à trouver une solution dans son conflit qui l’opposait avec le groupe Dongbu Steel.

Automobile

Le marché automobile est historiquement haut, à hauteur de 1,5 million de voitures, grâce à l’impact positif des mesures fiscales incitatives et à la nécessité pour le groupe Hyundai d’atteindre son objectif en termes de volumes et en termes de cycle de renouvellement de produits. Suite au scandale du groupe Volskwagen, les ventes en Corée du constructeur ont accusé une baisse de 67% puis une hausse très significative le mois suivant du fait des importantes promotions faites sur leurs véhicules. Il est par ailleurs à signaler la constitution pour le groupe Samsung d’une business unit pour fabriquer des composants automobiles et la récompense attribuée à RSM pour sa contribution aux exportations coréennes.

Produits gourmets

Pour l’activité retail, les ventes de produits gourmets sont décevantes depuis quelques mois et l’environnement est peu favorable. Les perspectives pour les prochaines semaines restent néanmoins positives avec les fêtes de Noël, le nouveau an chinois et la saint valentin. L’activité dans le domaine du food service a, quant à elle, bien redémarré depuis la rentrée et la fin d’année s’annonce positive, en particulier pour l’hôtellerie haut de gamme.

Transport aérien

Le secteur a connu une baisse significative de l’activité suite aux attentats de Paris du mois de novembre et l’interdiction de voyager à l’étranger au sein de la plupart des chaebols. Le trafic aérien devrait néanmoins reprendre avec notamment le lancement d’une campagne de promotion de Korean Air sur la France au début du mois de janvier et la levée probable de l’alerte de niveau 2.

Digital - Communication

Le secteur du m-commerce affiche une très forte augmentation, de plus de 64% sur 2015. L’on compte 1 milliard de mobiles en Asie et la Corée recense 35 millions d’utilisateurs de smart phones. Il est enfin à noter la prochaine entrée sur le marché de Tesla, l’entreprise étant à la recherche d’un VP sales depuis le mois de juillet sur la région Japon / Corée.

Construction

Le secteur de la construction a enregistré une augmentation significative du nombre de livraisons de logements puisque 700 000 logements ont été livrés en 2015, soit le plus haut niveau historique depuis 2008. Cette évolution est liée aux mesures d’incitation pour l’octroi de prêts immobiliers pour les primo-accédants ainsi que le haut niveau des cheonse. Les prix de l’immobilier affichent une hausse de 5% sur Séoul et de 6,3% sur la région de Busan. Pour ce qui est de l’immobilier de bureau, le taux de vacances reste élevé, à hauteur de 12% à Séoul contre 5-7% d’habitude, 16% à Busan, 18% à Incheon, notamment à Seongdo. Le prix moyen de l’immobilier de bureau ressort à 20,000 wons du mètre carré à Séoul.

Vins et spiritueux

Pas de commentaires particuliers.

Banque – Finance

La décision de la FED sur la hausse des taux est particulièrement attendue par les acteurs du marché et les analystes suivront de près la communication qui sera faite sur le rythme des augmentations à venir dans le courant de l’année 2016. L’impact de la hausse des taux américains devrait être majeur sur beaucoup de pays émergents mais la Corée fait preuve d’une relative sérénité si l’on en juge par la décision de la BOK de maintenir son principal taux directeur la semaine dernière. Pour autant, la hausse des taux aux Etats Unis devrait marquer le début d’une période d’instabilité et il sera intéressant de voir la réaction des autres économies et notamment de la Chine. Pour le secteur bancaire coréen, il est à noter la première émission coréenne en renminbi en Chine pour un montant de 3 milliards de RMB. Le secteur a fait globalement une bonne année 2015, meilleure que l’année 2014, malgré des taux de rentabilité moyens pour les banques coréennes.

Business France

Un évènement d’informations sur la Corée sera organisé le 8 mars prochain à Paris dans les locaux de Business France avec notamment des workshops sur les biens de consommation et la technologie digitale. Cet évènement sera effectué en association avec la FKCCI et la Section.