Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers duCommerce Extérieur de la France du 27 Juin 2012

La section Corée des conseillers du commerce extérieur s’est réunie le 27 juin 2012 dans les locaux de l’institut français de Seoul.


1)       Point du service économique (B. Gauthier)


1) Situation économique


i. La venue de l’économiste en chef en poste à Tokyo a été l’occasion d’une analyse en profondeur de la situation de l’économie coréenne à partir d’un ensemble d’interviews avec des experts portant sur trois thèmes : croissance court terme, dette et croissance long terme

ii. Croissance court terme : tendance à la baisse – On prévoit 3% maximum, éventuellement aussi peu que 2.5% pour 2012. Toujours 4% pour 2013. La Coree est impactée de façon négative par le ralentissement de la croissance en Chine, plutôt que par la crise de la zone Euro. La Chine (y compris Hong-Kong) représente 30% des échanges internationaux coréens.

iii. Dette : l’endettement des ménages, avec 140% des revenus disponibles et 75% du PIB constitue un record mondial ; par contre, les actifs détenus représentent le double de cette dette ; la formule de « propriétaires pauvres » est évoquée ; mais en fait l’endettement est localisé sur les classes moyennes inférieures et sur Seoul ce qui peut faire redouter une crise sociale en cas de retournement du marché immobilier ; la marge de manœuvre du gouvernement est donc étroite entre baisser les taux d’intérêt et contenir l’inflation