Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers duCommerce Extérieur de la France du 8 février 2012

La section Coree des conseillers du commerce extérieur s’est réunie le 8 février 2012

1)     Point du service économique




  1. Bilan 2011 et perspective 2012



    1. La Coree a frôlé la récession au quatrième trimestre. La croissance n’est plus que de 0.4%, avec un ralentissement de tous les facteurs. Seul un recul des importations a permis artificiellement de créer de la croissance dans le PNB.

    2. Pour 2012, le maintien de la croissance est primordial pour préserver le modèle économique coréen. L’inflation devrait être plus faible au premier semestre (matières premières et pétrole) mais repartir au second semestre.

    3. L’agenda politique est dominé par la double élection en 2012 et une multiplication de mesures ponctuelles et électoralistes est déjà visible. Au-delà, l’enjeu est de mettre en place des recommandations bien définies: rendre la Coree moins dépendante des exportations (par la demande domestique) ce qui passe par un rééquilibrage de la croissance en faveur de classes sociales moins privilégiées (redistribution)

    4. Les prévisions de croissance 2012 ont été revues à la baisse: 3.5% maintenant contre 4.5% 6 mois plus tôt.

    5. KDI est plus optimiste avec une prévision de croissance à 3.8%. KDI a la réputation de faire des prévisions indépendantes et souvent justes. Les facteurs favorables sont la hausse de la consommation privée, le fort taux d’emploi en particulier d’accroissement du taux de femmes au travail, et la hausse des exportations vers les pays émergents. La dette des ménages est certes élevée mais concerne surtout les couches les moins favorisées qui contribuent de toute façon moins à la demande intérieure; les classes aisées ne sont pas ou peu impactées. La dette des ménages serait en outre artificiellement gonflée car certaines institutions (sociétés de construction) transfèreraient artificiellement leur dette vers des prête-noms.

    6. Rumeur d’un plan de relance de l’économie coréenne centrée sur la consommation des ménages.