Compte rendu de la réunion de la section Corée des Conseillers duCommerce Extérieur de la France du 11 janvier 2012

1)     Point du service économique




  1. Conjoncture économique



    1. La banque centrale a publié ses perspectives pour 2012 ; les incertitudes mondiales, en particulier sur la zone Euro vont peser sur les pays émergeants dont la Coree, particulièrement sensible aux échanges avec l’union européenne et dépendante des financements européens. L’inflation, ralentie au premier semestre 2012, devrait repartir au second semestre. La Coree du Nord est un facteur supplémentaire d’incertitude. La croissance devrait atteindre 3.7% en 2012 et l’inflation 3.3%. La dette des ménages risque de peser sur les marches financiers surtout si la croissance se ralentit. Certaines entreprises coréennes pourraient rencontrer des difficultés de financement. En conclusion, la banque centrale coréenne réaffirme ses priorités de stabilité des prix et de contrôle des marches financiers

    2. Discussion : pas de tarissement des liquidités à court terme ; les japonais et les chinois sont très actifs ; ils prêtent à des conditions défiant toute concurrence. Deux tranches de la KEXIM ont été placées avec un très grand succès.