Extrait de la réunion de la section Corée des Conseillers du Commerce Extérieur de la France du 18 JUIN 2009

clip_image002Les sujets suivant ont été discutés :

1. Evénements/ Visites:

n Visite de Mme Idrac , Secrétaire d’Etat chargée du Commerce Extérieur , semaine du 4-9 octobre 2009

n 9-10 juillet , visite du Général Georgelin, Chef d’Etat Major des Armees - la Corée est en moyenne le 6eme client de la France en ce qui concerne l’armement.

n Accord de Libre-échange : Les discussions entre l’Europe et la Corée portent désormais sur le calendrier plus que sur le fond. Une rencontre est prévue à Paris le 26 juin entre Lady Asthon et le Ministre Coréen. Quant au FTA US–Coree le processus de ratification devrait etre long.

n Visite du 1er Ministre Han S.S. en France :

o 24-25 juin participation au sommet de l’OCDE

o 25 juin : rencontre avec le 1er Ministre Français.

o 26 juin : petit déjeuner avec le Medef

n Copenhague et changements climatiques :La Corée qui est le 9eme émetteur mondial de gaz à effet de serre souhaite conserver son statut de pays en voie de développement. Elle est hostile ă la prise de mesures contraignantes et tente de négocier une valeur de référence fondée sur l’année 2005 et non 1990 comme pour l’Europe.A noter qu’il n’y a actuellement pas de pression sur l’économie domestique dans ce domaine.

n Deux évènements en projet pour 2010 ă savoir la reunion du G20 en Corée et le 60eme anniversaire de la déclaration de la guerre de Corée pourraient donner l’occasion de rencontres au plus haut niveau entre la France et la Coree

2- Quelques constats sur les relations d’affaires entre la France et la Coree:

· La Corée est un pays où la France est plus active en termes d’investissement qu’en termes d’échanges commerciaux. Ces investissements se sont faits très majoritairement en partenariat avec les grandes entreprises Coréennes.

· Du fait de leurs coûts de main d’œuvre, les entreprises coréennes vont de plus en plus délocaliser pour garder en Corée les activités de haute technologie.

· La priorité devrait être donnée au développement des entreprises coréennes en France.

3. Tour de table :

3-1 Secteur automobile

· Le marché a été très réactif au package gouvernemental avec au mois de Mai des ventes à +40% , +68% pour le luxe et +100% pour les SUV.

· Cela correspond à la remontée de la confiance des ménages dont l’indice est passé de 84 à 105.

· Tendance à la stabilisation avec Juin attendue au niveau d’Avril.

· Avenir très incertain pour Ssangyong Motors et GM Daewoo est tombé à 6% de part de marché

3-2Construction

· Les infrastructures se portent bien (+100% de contrat depuis le début de l’année), au contraire du commercial et surtout du résidentiel (-40%). Les sociétés actives sur les travaux d’infrastructure s’en sortent plutôt bien

· Le stock de logements invendus est stable – Pas d’amélioration à espérer sur le résidentiel avant la fin de l’année

· Plusieurs projets de centres commerciaux avec un concept de Shopping Mall nouveau en Corée avec des opérateurs étrangers (Towman en association avec Lotte).

· La politique de décentralisation qui avait la faveur du précédent président est aujourd’hui complètement abandonnée au profit du développement de la mégalopole englobant Seoul et les villes avoisinantes.

3-3Secteur dentaire

· Difficile pour les PME en Corée (technologie / support) .

· Economies réalisées sur les soins par la population coréenne, révélatrices d’une dégradation du système social et de la qualité de vie.

3-4Hotellerie

· La crainte de la grippe porcine affecte fortement la clientèle en provenance du Japon, soit -20/-30% sur les bookings .

· L’activité restauration varie selon le type d’hôtel et la zone géographique .

· La baisse de consommation personnelle et Corporates est forte dans le haut de gamme : (-50%). Deuxième semestre prévu en baisse et pessimisme pour l’année prochaine.

· Baisse des salons et très mauvaise situation pour les casinos.

· Pour les mariages, poursuite de la tendance avec réduction du nombre d’invités au profit de la qualité.

3-5 Aerien

· Marché Coréen toujours très affecté par la crise , la cherté de l'Euro et les annulations dues aux craintes relatives au virus H1N1. Pas de signe clair de reprise sur l'été.

· Politiques de voyage des entreprises très resserrées et ceci pour un certain temps encore

· Surcapacité sur l'Europe entrainant une forte baisse des prix moyens

· Raid de la KFTC fin Avril sur les compagnies opérant en Corée

.

· Banque-Finance- Autorités

· Très fort activisme de la KFTC tous secteurs confondus

· Au plan économique, le fond a été trés probablement atteint , malgré une communication des autorités qui reste prudente

· Marché de la dette : les émetteurs coréens se montrent très actifs sur le marché obligataire international et domestique et les obligations coréennes se placent très bien ce qui est significatif d'un retour à la confiance de la part des marches

Evolution réglementaire à nouveau préoccupante [blocage de l’octroi de nouvelles licences